MISE EN GARDE

L’APDP-Mali constate depuis quelques jours, sur les réseaux sociaux, la circulation d‘images et de vidéos mettant en scène des individus ayant fait l’objet d’interpellation par les forces de sécurité dans le cadre de la mise en œuvre du décret instituant le couvre-feu en République du Mali ??.
Au-delà du caractère dégradant du traitement infligé à ces personnes, l’APDP rappelle que l’enregistrement et la publication des images des individus sans leur consentement constituent des violations graves de la loi n°2013-015 du 21 mai 2013 modifiée, portant protection des données à caractère personnel pouvant donner lieu à des poursuites administratives et judiciaires.
Enfin, l’APDP rappelle que la répression d’une infraction ne doit pas entraîner d’autres manquements à la loi.

Updated: 1 avril 2020 — 10 h 07 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

APDP © 2016 site réalisé par agetic         | Mentions légales Frontier Theme