OUAGADOUGOU : RENCONTRE DES AUTORITES DE PROTECTION DES DONNEES A CARACTERE PERSONNEL

Une délégation de l’Autorité de Protection des Données à  caractère Personnel (APDP-Mali), conduite par son président, Monsieur Oumarou Ag Mohamed Ibrahim HAIDARA a séjourné du 18 au 24 septembre 2016 à Ouagadougou où elle a pris part aux travaux du 2ème  Forum Africain de protection des données personnelles, ainsi que ceux de la 9ème Conférence et de la 10ème Assemblée Générale de l’Association Francophone des Autorités de Protection des Données Personnelles (AFAPDP).

Tenu du 20 au 21 septembre 2016, le forum a regroupé, outre les autorités africaines en charge de la protection des données personnelles, des opérateurs de téléphonie ainsi que  des experts en sécurité informatique et en lutte contre cybercriminalité. Trois jours durant les participants passeront au crible la thématique relative à la mise en œuvre de la protection des données à caractère personnel dans différents domaines, notamment en Afrique. Les communications ont porté entre autres sur : les enjeux de l’innovation technologiques, la coopération entre les différentes Autorités de la sous-région. Ainsi, la dynamique des missions et pouvoirs des autorités de protection des données personnelles, les enjeux défis et perspectives de la protection des données personnelles en Afrique ont été au cœur des échanges. La problématique relative à la jeunesse et la protection des données personnelles au Bénin, Cap Vert, Côte d’Ivoire et au Ghana a fait l’objet d’un débat nourri au cours de la rencontre.

A l’issue de ce conclave, deuxième du genre en Afrique, a été adopté à l’unanimité et à l’initiative du Président de l’autorité du Mali,  un appel  dit « Appel de Ouagadougou » à l’adresse des décideurs politiques africains, des organisations régionales et internationales, invitant les gouvernements à inscrire la protection des données personnelles dans leurs priorités.

Le forum de Ouagadougou a également servi de tremplin au Réseau Africain de Protection des Données à caractère Personnel (RAAPDP) qui s’est doté d’un organe exécutif, aux destinées duquel préside désormais le Bénin. Rappelons que la présidence est tournante et le bail annuel.

L’acte II du rendez-vous de Ouaga a trait à la tenue des assises de  la 9ème Conférence et  de la 10ème Assemblée Générale de l’Association Francophone des Autorités de Protection des Données Personnelles, AFAPDP. Elles ont regroupé, outre les autorités de protection, le représentant de l’organisation Internationale de la Francophonie et celui de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie. Pendant deux jours, les experts se sont penchés sur des sujets aussi techniques que vitaux que sont les normes et standards applicables aux données personnelles, le contrôle des informations normatives, les stratégies de lutte incluse contre la cybercriminalité dans l’espace francophone.

Le point d’orgue de ces rencontres a certainement été le renouvellement du bureau de l’association, avec en toile de fond l’admission en son sein de l’APDP du Mali, des autorités du Cap Vert et de la Côte d’Ivoire.

Ont pris part à ces rencontres : la Belgique, le Bénin, le Burkina Faso, le Canada, le Cap Vert, la Côte d’Ivoire, la France,  le Ghana, le Mali, le Maroc, Monaco, le Sénégal et la Tunisie.

 

 

Updated: 6 octobre 2016 — 14 h 38 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

APDP © 2016 site réalisé par agetic Frontier Theme